18 mai 2014

Un mot d'hier laissé dans les brouillons ...

   La maison est toujours là qui veille sur eux, qui veille sur nous. Sans elle la convalescence eût été sans doute moins douce, tant son âme de quiétude me remplit. D'odeurs, de senteurs, d'ambre et de figue, de mémoires anciennes, d'aînés malades aussi, d'esprits délirants dans la solitude d'une pièce, dans la froideur des pierres.     C'est ici chez moi, c'est ici que je fais ma vie, la mienne, celle de l'intérieur, c'est là que je puise toute ma force, alors que l'abandon me laisse pour virer aux... [Lire la suite]
Posté par zenondelle à 21:05 - Commentaires [2] - Permalien [#]

03 mai 2014

Reconstruction

 Photo par Lui     Le temps est venu de vous dire que la vie a repris son cours après l'harmonie rompue. Le temps est venu de se reconstruire, de retisser les lien avant trop distendus. Il y a eu peu de mots par moi ici déposés, merci de vos mots à vous qui m'ont aidée, m'ont portée et poursuivent leur chemin. Zénondelle avait tant de choses à dire à écrire et finalement si peu à déposer, repliée sur elle sur le corps douloureux qui après la réparation demandait d'être convoqué doucement, dans la lenteur, la douceur,... [Lire la suite]
Posté par zenondelle à 19:58 - Commentaires [12] - Permalien [#]
20 février 2014

Le temps de vivre

              Photo par Lui               J'écoute Les Quatre Saisons de Vivaldi, recomposées par Max Richter, j'écoute le vent siffler entre les branches des arbres, j'entends mon coeur qui bat, ton coeur qui bat. Un, deux, trois, je me retourne et vous êtes là, mes amours. J'aurais pu ne pouvoir que vous contempler du Très haut, sans jamais plus vous toucher, sans jamais plus vous effleurer. Je m'approche, ton visage contre le mien. Ta peau est plus... [Lire la suite]
Posté par zenondelle à 18:34 - Commentaires [12] - Permalien [#]
14 février 2014

La fracture

            La vie dans le mouvement, le mouvement de la vie, les jours qui s'égrènent au son des cours, des copies, d'un travail passionnant. Les élèves qui prennent goût, gagnant en autonomie, en liberté, en plaisir. Des enfants qui rayonnent chacun dans leur vie, leur rôle et leurs passions. La vie dans le mouvement, le mouvement de la vie, jusqu'à ne plus avoir le temps de l'écriture, des mots qui se posent, tant l'attention est portée sur les mots qui se donnent. Des projets qui naissent, des... [Lire la suite]
Posté par zenondelle à 18:34 - Commentaires [16] - Permalien [#]
28 novembre 2013

Sagesse

   Des mots, des mots chaque jour, à la maison, au lycée, au village. Des mots, des gens, des sourires, des bonjours, des mots encore, toujours des mots qui traversent la rue, vont se poser chez l'autre, accueillent un bonjour, un mot de rien, un mot de trop, le temps qu'il fait, le temps qui passe, et nous dedans sans doute.     Neuf ans déjà, dans cette maison qui est la mienne, qui est la leur, que l'on ne veut plus quitter. Alors il faut travailler, des heures en plus, pour honorer les traites, panser les... [Lire la suite]
Posté par zenondelle à 21:40 - Commentaires [11] - Permalien [#]
29 octobre 2013

Se sentir vivante

               Photo par Lui    J'ai fait le rêve de la la luxure, enbrassé le ciel, étouffé le désir de l'éternel rompu, j'ai fait à la chair des aveux. Epousant le voeu de la fidélité, embrassé mes désirs pour mieux les contenir, laissant libre l'âme en quête de vérité. J'oscille entre mouvement et platitude, désir et renoncement.   Je me suis égarée. Je suis de chair et d'âme, de même et d'autre, de cette vie-là, des vies d'avant, je suis l'une, je suis l'autre, je... [Lire la suite]
Posté par zenondelle à 22:35 - Commentaires [8] - Permalien [#]

22 octobre 2013

Le deuil

     "Du chagrin de ma mère, je sais tout : les yeux noyés et les joues mouillées. Il n'y avait pas de différence entre son être et sa douleur. Elle était la douleur. Elle passait des heures dans la chambre de Frédéric, sur le lit, à tenter de retenir ce qui restait de mon frère." Nathalie Aumont, Consolation.      Un premier roman , un témoignage de la perte de l'enfant, sans pathos, juste les mots sur la douleur de l'absence, de la séparation forcée, irrémédiable et lancinante.      Je... [Lire la suite]
Posté par zenondelle à 21:52 - Commentaires [14] - Permalien [#]
18 octobre 2013

Tourner une page

  Photo par Lui     Tourner le dos, tourner la terre, la ritournelle, prendre des détours, faire le grand tour, prendre le tournant, tourner la page comme on prend le virage. Revenir à ses désirs, après la latence, la mort, la vie qui s'en va, la vieillesse qui s'attend. Oser le pied de nez, oser le changement, bouger l'inertie. Retrouver le mouvement, sentir la lenteur prendre la teneur des choses, envahir la maison de mouvements rapides, se réveiller du sommeil routinier, de l'automate qui a pris corps en soi, racine... [Lire la suite]
Posté par zenondelle à 19:40 - Commentaires [9] - Permalien [#]
04 octobre 2013

Je pense à vous

 Photo par Lui     Je pense à vous, amis de l'écriture, amis des confidences, amis de l'expérience qui se donnent en mots. Je pense à vous Célestine, Jacques, Anne étoilée, Christiane, Brigitte, Marion, Alain, Julia, Charlotte, Véronika, Hélène, Etienne, et ceux que j'oublie sans doute.     La rentrée m'a saisie comme jamais, me laissant tournoyer sans que jamais rien ne se pose, me laissant dans le doute, le questionnement, l'inquiétude, le doute, toujours le doute, plus profond à chaque début, comme si le... [Lire la suite]
Posté par zenondelle à 22:45 - Commentaires [8] - Permalien [#]
21 août 2013

Rose-Hélène

  Photo par Lui        Chère Rose-Hélène,       Je voudrais vous dire ce que vous ne pouvez plus entendre, je voudrais vous dire ce que je n'ai su vous dire avant, avant qu'il ne soit trop tard, avant que l'oubli ne s'en prenne à votre mémoire. Vous dire combien je fus honorée de notre rencontre. Alors je vais murmurer les mots de mes souvenirs, les paroles de Lui lorsque la première fois, il me parla de vous, la promesse qu'il me fit tenir, de ne manquer jamais vos rendez-vous de l'an.... [Lire la suite]
Posté par zenondelle à 00:33 - Commentaires [12] - Permalien [#]