03 juillet 2015

A mi-chemin

   A mi-chemin entre l'avant et l'après. 20 années passées dans l'éducation nationale; 14 ans au sein de la "Maison Déodat", comme aime l'appeler mon chef d'établissement. A mi-chemin sans doute entre l'avant et l'après. Ce soir j'ai une pensée pour Célestine, qui pour la dernière fois, a franchi la porte de son école. Je devine la joie et l'immense peine de tout laisser, de lâcher, se disant qu'après soi, les choses continuent. Cela est sans doute la pensée la plus difficile, de se dire qu'on laisse les autres, qu'on les... [Lire la suite]
Posté par zenondelle à 21:45 - Commentaires [2] - Permalien [#]

31 mai 2015

Les mots qui sauvent

                    Photo par Lui          Quelques romans bouleversants; On imagine souvent que la littérature nécessite une culture, une formation, et pourtant on se trompe. On croit qu'il faut être initié pour lire véritablement. Foutaises ! Là je sors d'une conférence plutôt ennuyeuse sur le polar, l'homme s'y connaissait sans doute, mais l'histoire du polar ne donne pas envie de les lire pourtant. Et moi j'adore le roman noir, fidèle à Milan... [Lire la suite]
Posté par zenondelle à 00:30 - Commentaires [9] - Permalien [#]
29 mai 2015

Apparition

  Photo par Lui     Tout ce temps, il y a eu tout ce temps dépouillé d'écriture, vidé des mots sur le papier, ce temps de la parole vivante, qui guide, éduque, transmet. Les mots de l'écriture m'ont tant manqué, que je n'ose le dire, tant est évidente la nécessité de retourner au labeur invisible, au tracé des lignes, au contour des mots qui cherchent la véracité de l'être, sans jamais le tromper, ou sinon le sublimer.     J'ai quitté l'écriture, embrassant la parole vivante, sans détour, sans... [Lire la suite]
Posté par zenondelle à 23:00 - Commentaires [2] - Permalien [#]
07 février 2015

Lettre à ma fille

  Photo par Lui     Ce soir tu es loin de moi, loin de nous, et pourtant si près si proche. Ta vocation te conduit plus loin, toujours plus loin. Tu es la reine du combat, de l'énergie, de la vie. Ce soir, pourtant si loin, si proche, je suis prêt de toi ma douce enfant. Mes pensées t'accompagnent en Ile de France, mon coeur bat au rythme de ton coeur, je sens ton souffle, ta respiration qui un peu s'accélère, avant l'effort, avant le combat. Aujourd'hui tes amis ont perdu, je ressens ta déception, mais non l'amertume.... [Lire la suite]
Posté par zenondelle à 19:29 - Commentaires [10] - Permalien [#]
07 janvier 2015

Colère, effroi, tristesse, profonde tristesse ...

Posté par zenondelle à 20:55 - Commentaires [5] - Permalien [#]
16 décembre 2014

Ecrire

 Photo par Lui        Je vais bien. je vous remercie pour vos passages, vos mots, vos traces. L'écriture ne me quitte pas, bien qu'elle soit ici sporadique. J'ai été rattrapée par le quotidien, les choses à faire, le temps à accorder à mes amours, qui ont besoin de temps, de qualité aussi, et d'attention.        Je viens de faire une pause professionnelle de 5 jours. Mon dos s'est bloqué, trop de réunions, de cours, de trajets en voiture. Je dois songer à arrêter la folie des heures... [Lire la suite]
Posté par zenondelle à 22:02 - Commentaires [10] - Permalien [#]

08 décembre 2014

Charlotte

  Charlotte Salomon        Il faudrait sans doute accompagner tout cela de la musique de Max Richter, lequel composa la musique du film "Elle s'appelait Sarah". Il faudrait sans doute ne pas oublier ces vies remarquables qui parcourent le temps, non celles des héros remarqués, reconnus par la postérité, mais ces vies que la vie ordinaire rendit hors du commun, par leur vitalité, leur création, leur esprit. Cette jeunesse flouée, abîmée dans l'âge de son devenir, qui laisse en moi de si belles traces et tant... [Lire la suite]
Posté par zenondelle à 22:03 - Commentaires [5] - Permalien [#]
26 octobre 2014

L'origine

 Photo par Lui      Elle effleure du bout des doigts la pierre froide, marquant de son pas l'allée des platanes. Inspirant du profond de son être, irriguant chaque pore de sa peau vivifiée. Elle est pesante, enfin ses pieds touchent le sol, cassant les brindilles, traçant sur le sol les marques fugitives d'une présence. Ephémère sans doute. Les bras le long du corps, Elle cherche en creux ce qu'il y a de vivant, une ligne, un point. Point d'origine, point de rupture, de force et de fragilité. Elle tourne au-dedans... [Lire la suite]
Posté par zenondelle à 14:59 - Commentaires [7] - Permalien [#]
08 octobre 2014

La vie, chaque jour

       J'aime à venir déposer quelques échos de ma vie ordinaire. J'aime dépouiller de ma vie les choses du paraître, celles qui ne signifient pas en vérité. Je n'aime guère gaspiller le temps qui m'est donné pour vivre, et parfois l'insolente décision d'abandonner un projet, se déclare, sans préavis. Les gens qui me connaissent ne m'en tiennent pas rigueur, sans doute parce qu'ils ont lu dans mes desseins toujours une authentique décision.       J'aime à venir ici, dans le cercle d'amitié des mots,... [Lire la suite]
Posté par zenondelle à 22:42 - Commentaires [9] - Permalien [#]
30 septembre 2014

La demeure

  Photo par Lui        Elle est là toujours, indifférente au temps qui passe, aux vents contraires, au poids des années. Elle se dresse, la demeure, traversant les âges, les consolidations, les richesses et les pertes. Elle habite nos vies, traverse notre histoire, la trame des projets, des défaites, des regrets. Elle est là pour réconcilier ce qui parfois divise, indifférente aux choses, inexorablement liée aux êtres qui l'habitent. En elle nous trouvons la paix, même secoués par les vents du dehors, elle... [Lire la suite]
Posté par zenondelle à 21:39 - Commentaires [12] - Permalien [#]